LA CRÈME LÉGÈRE VISAGE POLSKIN : AUSSI UN APRÈS-RASAGE

Depuis plusieurs années déjà, la barbe est à la mode. 

Les hommes se rasent moins. Mais quand ils se rasent, le passage de la lame élimine les poils mais aussi les cellules superficielles de la peau qu’il abrase et irrite. 

La surface de la peau est recouverte par une émulsion d'eau et de graisse qui forme le film hydrolipidique qui protège la peau de la déshydratation et des agressions bactériennes extérieures. Il participe également à la souplesse de la peau.

Le rasage détériore ce film hydrolipidique. 

La peau devient plus sensible, elle se déshydrate, se fragilise et devient plus vulnérable. Les petites coupures éventuelles viennent encore renforcer le risque d’infection locale.

LES ROUGEURS ET LES AUTRES IRRITATIONS CUTANÉES QUI APPARAISSENT PARFOIS APRÈS LE RASAGE NE SONT PAS UNE FATALITÉ.

COMMENT LES ÉVITER ?

EFFECTUER UN BON RASAGE

Pour avoir une peau nette, lisse, douce et non irritée, et donc effectuer un bon rasage, il faut :

  • Se raser le matin, après avoir nettoyé le visage avec un produit nettoyant non détergent, par exemple un gel moussant sans savon ou un pain dermatologique. (À éviter : le savon alcalin, trop agressif)
  • Mouiller le visage avec un gant humide et chaud en insistant sur la partie où les poils sont plus durs. Les poils ainsi ramollis se couperont mieux.
  • Protéger la peau de la lame du rasoir et faciliter son glissement grâce à une mousse, une crème à raser ou encore un gel de rasage, toujours sans savon, ni alcool pour respecter le pH de la peau.
  • Choisir un bon outil c’est-à-dire un rasoir équipé de lames très fines, qui glissent sans effort à travers le poil. Les rasoirs à une seule lame sont conseillés quand beaucoup de poils poussent sous la peau. Les lames d’un rasoir mécanique sont à changer tous les 4 à 6 rasages voire 10 quand elles sont de bonne qualité. Les rasoirs mécaniques jetables ont une durée de vie de 2 à 15 jours. Pour éviter les risques d’infection locale (et d’autant plus si vous présentez de l’acné) : laver quotidiennement le blaireau pour limiter le développement des bactéries et changer régulièrement les lames du rasoir mécanique.
  • Raser dans le sens du poil pour limiter le risque de voir apparaître les rougeurs des poils incarnés. L’angle de sortie du poil n’est nullement de 90°, il varie selon les individus.
    En pratique : du haut en bas sur les joues, au-dessus des lèvres et du menton, d’avant en arrière sous le menton et de bas en haut au niveau du cou.
  • Tendre la peau pour éviter les coupures, les mouvements du rasoir doivent être lents et précis.
  • Rincer à l’eau fraîche et sécher le visage en tamponnant sans frotter. 

APPLIQUER UN BON APRÈS-RASAGE

La forme la plus utilisée est la lotion hydroalcoolique « after shave » (pour leur prix raisonnable ou pour leur parfum), mais des après-rasage sont également disponibles sous forme de sticks, de gels ou de crèmes fluides.

Leurs missions :

  • Apporter une sensation de fraîcheur et de bien-être 
  • Calmer le « feu du rasoir »
  • Favoriser la cicatrisation des coupures, restaurer le film hydrolipidique et réparer
  • Avoir un effet nourrissant, hydratant

Important à savoir :
En ce qui concerne les lotions hydroalcooliques, la présence d’alcool peut provoquer une sensation de picotement ou de brûlure. Malgré la présence de produits anti-dessèchement, les lotions hydroalcooliques n’hydratent pas la peau en raison, d’une part, de la dissolution du film hydrolipidique déjà en partie éliminé par le rasage et d’autre part par la rapidité d’évaporation du mélange qui entraîne avec lui une partie de l’eau de la couche cornée de l’épiderme.

Parmi tous les après-rasage disponibles sur le marché : 

  • Les sticks « after shave » se rapprochent des sticks déodorants.
  • Les lotions gels sont des lotions hydroalcooliques où la proportion d’alcool est moindre que dans les lotions classiques (10% maximum).
  • Les sticks hémostatiques suppriment les saignements dus aux microcoupures du rasoir mécanique. 
  • La pierre d’alun (double sulfate d’aluminium et de potassium) se présente sous la forme de petits cônes ou de bâtons enveloppés dans un papier spécial, elle doit être légèrement mouillée et frottée sur la peau. C’est un astringent puissant qui resserre les pores de la peau et qui diminue les sensations d’irritation en agissant sur les terminaisons nerveuses.
  • Les autres sticks hémostatiques ont un pH très bas voisin de 3 et peuvent entraîner dessèchement et irritation de la peau.
  • Les émulsions fluides sont des émulsions huile dans eau additionnées de produits actifs. Elles doivent assouplir la peau, éviter les tiraillements, calmer les irritations, aider à cicatriser, hydrater et parfumer.

La crème légère visage Polskin est une émulsion huile dans eau sans alcool, qui apaise et répare grâce à l’Aloe Vera Bio, l’allantoïne et le panthénol qu’elle contient. Elle nourrit et hydrate la peau grâce à son huile de jojoba. Pour calmer le « feu du rasoir », rien de tel que le jojoba et l’Aloe Vera. Sa texture fluide et son parfum agréable rafraîchissent. 

De plus, elle contient 96% d’ingrédients d’origine naturelle, aucun produit controversé et elle est notée excellent (86/100) par Yuka.

La crème légère visage hydratante et matifiante Polskin est aussi un produit après-rasage très efficace.

Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à contacter directement le Doc.

Écrire un commentaire

Tous les commentaires seront modérés avant d'être publiés.